Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 88
Date d'inscription : 10/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Débat - Rassemblement des Centristes

le Mar 17 Juil - 17:23
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Maxime de Rellan, en tête de la liste majoritaire, avait préparé son discours avec soin. Il comptait présenter en premier sa vision de la Frang, mais, surtout, assurer sa position de chef de l'Assemblée.

Mesdames, messieurs les députés,
Monsieur le Président du Conseil de la République,

Nous voilà enfin réunis pour élaborer la loi fondamentale. La Constitution de la Frang. Ce n'est pas une tâche facile qui vous incombe. Mais une tâche déterminante et d'une importance capitale. Je vous demande de faire votre travail de la façon la plus exemplaire qu'il soit, car le pays qui naîtra reflétera l'effort que nous aurons mis dans cette Assemblée constituante pour établir un consensus porteur d'institutions nouvelles et solides.
Gardez à l'esprit que vous avez été élus par le peuple, que vous représentez le peuple, que vous agissez dans l'intérêt du peuple.

Il est de votre devoir de libérer les Irmaniens, les Localiens et les Frangilois des chaînes qui les entourent depuis trop longtemps. En cela, vous devez leur assurer la pleine et entière reconnaissance, l'intégral respect de leurs libertés fondamentales. La liberté d'expression. La liberté d'opinion. La liberté de culte. Celles-ci devront être évoquées en bonne place, dans notre Constitution. Par "bonne place", j'entends "préambule". Le préambule de notre Constitution doit montrer les valeurs qui auront fait naître le pays que nous aurons créé. Les y inscrire, c'est leur donner une éternelle reconnaissance.
À leurs côtés devra se trouver le principe de l'égalité des nations et des peuples, mais aussi des individus. Irmanie, Localie, Île-de-Frang, comme Irmaniens, Localiens et Frangilois, doivent être égaux. Non seulement eux, mais aucun genre, aucune ethnie, aucun culte, aucune religion, aucune opinion politique, ne saurait abaisser un Frangeois. Nul homme, nulle nation ne saurait être exploitée par un autre.
Mais n'oubliez jamais de qui vous tenez votre pouvoir, votre légitimité, ni au service de qui vous devez les mettre. Il est de votre devoir de garantir le droit pour le peuple de se gérer et de se gouverner lui-même, par la voie de ses représentants. Il faudra inscrire dans notre Constitution la démocratie.
Enfin, le point, sans doute, le plus important de tous, l'unité, devra trôner en bonne place. Car la Frang ne doit pas se séparer et ne se séparera pas.

Pour autant, nous ne devons pas enfermer les nations frangeoises au sein d'un État qui nierait toute liberté. Il est de votre devoir de permettre à chaque nation de se développer en autonomie, au sein d'un État fédéral aux pouvoirs réduits. Ainsi, je propose qu'il soit donné tout pouvoir de législation aux nations autonomes, l'Irmanie, la Localie et l'Île-de-Frang, à l'exception de certains domaines réservés à l'État : l'armée, la monnaie, la diplomatie, la forme de l'État, les droits fondamentaux, la nationalité et le régime des fonctionnaires. En outre, l'État contrôlera la plus haute juridiction frangeoise, saisie en dernier recours en appel ou pour haute trahison.
Cela ne signifie pourtant pas que l'État n'aura pas son mot à dire sur les décisions des nations, non ! Cela ne signifie pas non plus que l'État ne pourra légiférer sur aucun autre domaine ! Cela signifie que l'État aura des domaines réservés dans lesquels les nations ne pourront pas intervenir.

Ces nations, cet État, seront représentés par des élus du peuple. Chaque nation élira, tous les trois mois, au scrutin plurinominal à un tour, son Assemblée, dont je propose, conformément à la population de chacune, la composition suivante : l'Assemblée d'Irmanie comportera 248 membres ; celle d'Île-de-Frang, 136 membres ; celle de Localie, 216 membres. Chaque Assemblée débattra, votera, mais aussi proposera et amendera les lois nationales, sous le contrôle du président de l'Assemblée, élu par elle. Tous les députés pourront présenter leur projet devant l'Assemblée ; si la proposition est contresignée par un sixième des membres de l'Assemblée, elle sera débattue, puis votée.
Les trois Assemblées se réuniront en Assemblée frangeoise. Celle-ci dirigera la politique de la nation suivant la même procédure.
L'Assemblée frangeoise élira, en outre, le Haut-Représentant des Nations Frangeoises, qui, comme son nom l'indique, représentera les nations frangeoises à l'international, et aura autorité concernant la mise en place des traités, qui seront votés par l'Assemblée frangeoise.

Dans le cas où la législation frangeoise récemment modifiée irait à l'encontre de la législation de l'une des nations, ou l'inverse, l'Assemblée de cette nation serait soumis à un vote déterminant la loi qui devra être conservée sur le territoire. Cependant, un contre-vote de l'Assemblée frangeoise, de la majorité absolue des députés de l'Assemblée et des députés issus de deux nations différentes au moins, pourrait faire appliquer finalement la loi frangeoise, et supprimer la loi nationale.

L'avenir de la Frang est entre vos mains, et vous devez savoir le manier avec humilité, intelligence et clairvoyance. Puisque je ne doute pas que vous en serez dignes et un exemple pour les nations, je vous laisse prendre la parole et débattre.
Je vous remercie.


Il descendit de la tribune et s'assit en tête de son groupe. Il ne prévoyait pas de participer au débat, car voulant se placer au-dessus de la mêlée, mais ferait participer ses collaborateurs centristes.
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 16/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Débat - Rassemblement des Centristes

le Ven 20 Juil - 15:34
Nathalie Balnovi, élue du groupe "Sociaux-Démocrates et apparentés" pris la parole, afin de questionner le chef de file du RC, sur les fonctionnaires, question qui la touchait particulièrement étant l'une des leurs...

Mesdames, Messieurs les députés,
Monsieur De Rellan,
Une seule question me vient à l'esprit: comment l'état fédéral peut gérer le statut des fonctionnaires, alors que le salaire minimum sera une compétence provinciale, et la gestion de par exemple, la justice ou encore l'éducation, serait une compétence provinciale... Nous devons, comme vous l'avez dit, manier l'avenir de la Frang avec clairvoyance, alors merci de nous présenter un texte clair voyant!
Je vous remercie!
avatar
Admin
Messages : 88
Date d'inscription : 10/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Débat - Rassemblement des Centristes

le Ven 20 Juil - 16:32
Le second député du groupe se leva et parla.

Madame le député,
Monsieur le Président de l'Assemblée constituante,

Il ne sera pas question, comme l'a précisé monsieur de Rellan, d'établir de points sur lesquels l'État ne pourra pas légiférer. Il peut très bien lui-même fixer un salaire minimum. Pour ce qui concerne les fonctionnaires concernés, il était bien évident qu'il ne s'agit que des fonctionnaires de l'État, et non de ceux des nations ; donc, leur salaire est fixé par l'État lui-même. Le régime des fonctionnaires comprend en effet leur salaire. Le salaire minimum que seraient en droit de proposer les nations ne pourra donc pas porter sur les fonctionnaires de l'État, puisqu'il s'agira d'un domaine réservé à l'État, mais pourrait porter sur les fonctionnaires de la nation concernée. Idem pour les autres exemples que vous avez cité.

Je vous remercie.
avatar
Admin
Messages : 75
Date d'inscription : 10/06/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://republiquefrangeoise.forumactif.com

Re: Débat - Rassemblement des Centristes

le Sam 21 Juil - 0:30
Mesdames, Messieurs les députés,
Monsieur le Président de l'assemblée constituante,
Monsieur De Rellan,

Pour répondre à ce débat, votre idée est bonne sauf que je rajouterai qu'elle point....
La constitution de Frang sera la loi suprême du pays, aucun traité international ne pourra venir en prendre la suprématie.
Elle sera fondée sur une séparation stricte des pouvoirs, établissant ainsi un régime semi-présidentiel.
Le pouvoir législatif sera bicaméral. Il s’agira d’un congrès, composé de deux chambres. D’une part une chambre des représentants des citoyens (Assemblée nationale) et d’autre part une chambre représentant les états fédérés (Sénat). Seules ces chambres possèdent l’initiative parlementaire et votent les lois nationales applicables aux trois états de Frang, ainsi que le budget fédéral.
Le gouvernement sera composé par ailleurs de 5 ministères au maximum :
- Ministère de la diplomatie, des affaires étrangères et des armées..
- Ministère des affaires régaliennes
- Ministère du développement économique
- Ministère du développement humain
- Ministère du développement durable.

le pouvoir judiciaire présente à son sommet la Cour suprême, qui veille au respect de la Constitution par les lois, les États fédérés et les organes de l'État fédéral. La Constitution prévoit ainsi par ce système l'équilibre des pouvoirs ainsi que leur collaboration. La jurisprudence devra faire partie intégrante du système judicaire.

Je vous remercie
avatar
Admin
Messages : 88
Date d'inscription : 10/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Débat - Rassemblement des Centristes

le Sam 21 Juil - 9:00
Spoiler:
EL : Pour présenter les projets, il faut faire un autre sujet, où on commence avec un discours comme je l'ai fait Wink. Ici, c'est pour discuter des points que j'ai évoqués, et non pour en rajouter Smile. Je vais quand même répondre, parce que je suis gentil ^^.

Un troisième député se leva.

Monsieur le Président de l'Assemblée constituante,
Monsieur le député,

Vous émettez de nombreux points. Ce n'est pas vraiment le moment de le faire, et cela trouble l'organisation de notre assemblée. Néanmoins, laissez-moi vous répondre.
Le premier point que vous soulevez, selon lequel la Constitution devrait être la loi fondamentale, est contenu même dans la définition de "Constitution".
( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; II, 2 : Ensemble des lois fondamentales, écrites ou coutumières, qui déterminent la forme du gouvernement d'un pays et règlent les droits politiques des citoyens.)

Si vous avez bien entendu la vision que nous avons exposée, vous aurez compris que nous ne prévoyons pas de régime semi-présidentiel, mais parlementaire. Si vous souhaitez en discuter, en précisant les détails de cette organisation, je vous invite à vous prononcer lorsqu'il sera à votre tour de présenter votre projet. J'aurais moi-même quelques questions à vous poser à ce sujet, particulièrement sur l'utilité d'un parlement bicaméral.
En réalité, dans le système que vous proposez, si l'intégralité des pouvoirs est à l'État, il ne s'agit plus d'un État fédéral. L'existence des nations est parfaitement niée, n'est-ce pas ?
Quant à votre gouvernement, à quoi sert une telle rigidité ? Pourquoi fixer le nombre maximum de ministères ? De quoi cela nous sauverait-il ?

Je vous remercie.
avatar
Messages : 94
Date d'inscription : 19/06/2018
Localisation : Azura
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Débat - Rassemblement des Centristes

le Jeu 26 Juil - 21:00
Julien Coutem agacé par le discours de monsieur Rellan pris la parole d'un coup sec et déterminé.


Monsieur sachez que ma région a placé en tête mon parti. Et vous voulez la mettre sur le pied que les autres? Je doute que cela ce face. Nous présent dans cette assemblée ne laisseras jamais la Localie rabaisser de genre. Alors monsieur de Rellan je vais être très claire. La localie a soif d'autonomie. Je propose d'écrire dans la constitution son statut spécial de forte autonomie.

Je n'ai rien d'autre a dire merci.


Julien ce rassit sous les acclamations des députés PIL mais quelque voix ce faisait entendre dans toute l'assemblée de personne convaincus par le discours ferme et claire.
avatar
Admin
Messages : 88
Date d'inscription : 10/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Débat - Rassemblement des Centristes

le Ven 27 Juil - 19:38
La cinquième tête du parti répondit.

Noémie Roland : Monsieur Coutem, je serai brève : ce que nous prononçons ici n'est rien de plus qu'une autonomie de la Localie. Si vous souhaitez faire la moindre proposition qui n'est pas encore faite, je vous en prie, faites-le. Mais ne nous accusez de rien.
Je vous remercie.
avatar
Messages : 94
Date d'inscription : 19/06/2018
Localisation : Azura
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Débat - Rassemblement des Centristes

le Ven 27 Juil - 19:43
Julien répondit sans même attendre et en coupant prsque la parole au président de l'assemblée.

Madame vous savez que la différence entre accusation et propositions et grande.Là je vous propose simplement de donner une plus grande autonomie a la Localie par rapport aux autres. Voilà c'est tout pour moi madame. Et pensez a l'avenir de réfléchir avant d'accuser!

Julien ce rassit tout sourire
avatar
Admin
Messages : 88
Date d'inscription : 10/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Débat - Rassemblement des Centristes

le Dim 29 Juil - 20:05
Noémie Roland : Monsieur Coutem,
En quoi consisterait cette autonomie ? Que demander de plus que ce que nous proposons là ? Nous proposons une république fédérale, où la Localie aura une très forte autonomie, comme les autres nations. Rien de moins que ce que vous demandez.
avatar
Messages : 94
Date d'inscription : 19/06/2018
Localisation : Azura
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Débat - Rassemblement des Centristes

le Dim 29 Juil - 20:56
Julien avec un grand calme répondit avec simplicité.

La différence c'est que nous ne proposons pas le même mode démocratique vous et moi. Une fois le mode démocratique voté là nous pourrons choisir plus clairement l'autonomie de la Localie.

Julien ce rassit content de son intervention sans méchanceté.
Contenu sponsorisé

Re: Débat - Rassemblement des Centristes

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum